Lettre au Président de la République


Monsieur le Président de la République Palais de l’Élysée 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris
Copie : Monsieur le Premier Ministre
Paris, le 22 mai 2020
Monsieur le Président de la République,
Nous nous réjouissons que le gouvernement poursuive l’ambition que les vacances soient accessibles à chacun(e). Une ambition aussi indispensable que complexe à mettre en oeuvre compte tenu des données sanitaires. Aussi, attendons-nous un véritable plan-vacances doté des moyens nécessaires.
Nous souhaitons vous faire part de notre préoccupation notamment face au risque que ferait peser l’ouverture du marché des chèques vacances à la concurrence, sur l’aide apportée aux vacances des ménages les plus fragiles et modestes.

Déconfinement

Communiqué

Ensemble construisons un grand Plan Vacances pour chacun(e)

Alors que la stratégie gouvernementale de déconfinement commence à préciser les conditions sanitaires à respecter, le Collectif « Vacances, Ensemble faisons vivre la solidarité », qui accompagne les « oublié.e.s des vacances », veut attirer l’attention de la représentation nationale: les « assigné.e.s / les confiné.e.s à résidence », les plus précaires, les invisibles de la société française, parviendront-ils enfin à faire entendre leurs voix, à bénéficier, eux aussi, des instants de répits et de bonheur que procurent les vacances ?

lire plus…

Grasse 2015

Séjour “DÉSIR DE PARTIR” à Grasse du 18 au 25 avril 2015

Article de presse (Libération), Matériel de communication, actes de la journée du réseau (22 avril 2015)

lire plus…

Gruissan 2013

Séjour au camping des Ayguades à Gruissan (Aude) en octobre 2013

avec la journée du réseau le 22 octobre 2013

lire plus…

Tribune

Vacances, refusons l’exclusion !

De l’instauration des congés payés il y a 80 ans, à l’objectif national d’accès aux loisirs et aux vacances pour tous en 1998, la ligne est tracée ! Désormais, partir en vacances est un droit attaché à la personne. Pourtant, seulement 60% des français partent en vacances et parmi ceux dont les revenus sont inférieurs à 1200 euros, seuls 40% partent… un peu !

lire plus…